Résidence funéraire André Légaré inc. Avis de décès
  • Résidence funéraire André Légaré inc.
    Gélinas, France

    1957-2014

    Au CHRDL de Joliette, le 12 juin 2014, à l’âge de 56 ans, est décédée Mme France Gélinas, épouse de M. Michel Payette, demeurant à St-Félix-de-Valois et autrefois de Ste-Marie-Salomé.


    La défunte laisse dans le deuil, outre son époux, ses enfants : Geneviève (Éric) et Pascal (Mimi), son petit-fils Jacob ainsi que plusieurs autres parents et amis.

    La famille accueillera parents et amis le lundi 16 juin 2014 à l’église de Ste-Marie-Salomé à compter de 13h pour recevoir les condoléances suivront les funérailles à 14h en l’église paroissiale.

    Direction funéraire Résidences funéraire André Légaré Inc.


    Pour envoyer un message de sympathie à la famille de France Gélinas
    Pour imprimer le/les message(s) de sympathie de France Gélinas

Message de sympathie

  • Les souvenirs resteront toujours. Spécialement à toi Geneviève, nos plus profondes sympathies en ces moments difficiles.
    Noëlla Richard et Yvon Desroches.


  • Je garde un très bon souvenir de France.
    Mes sincères condoléances à toute la famille,

    MarieClaude Riopel


  • En visite récemment dans un hôpital, pour aller voir une amie qui vient d’accoucher, je trouve au détour d’un couloir un vieux monsieur qui fait les cents pas en se tordant les mains ... . Je le sens tourmenté ... .

    J’engage la conversation “mentalement”. Passé son étonnement que je puisse le capter, il me raconte qu’il attend sa femme qui est là, dans une des chambres, mais elle a peur, elle a terriblement peur, elle ne veut pas partir, elle lutte, elle s’accroche à sa vie, elle recule l’échéance ... .

    Il me raconte que cela fait déjà dix ans que lui est passé de l’autre côté, mais il ne peut pas vivre et profiter de son nouvel état, parce que sa femme n’a jamais accepté son départ; elle l’a beaucoup pleuré, et elle lui en a beaucoup voulu, car elle pense qu’il l’a abandonné, elle pense qu’il n’y a rien après, elle n’a pas vu les signes qu’il tentait de lui envoyer ... . Elle l’a retenu et bloqué, inconsciemment ... .

    Il ne sait plus quoi faire, il est mal, il l’attend ... . Il me dit qu’aujourd’hui , c’est son heure, et qu’elle va partir ... . Il a l’autorisation de venir la chercher ... . C’est une question d’heures ... . Mais elle a peur de la mort, elle ne sait pas qu’elle va le retrouver, elle résiste ... . Je sais aussi que c’est une question d’heures, je le rassure, je lui remonte le moral ... .

    Je vous raconte cet évènement, parce que je crois qu’il est primordial de croire en l’au-delà, de penser à vos défunts avec Amour, de leur souhaiter “tout le bonheur du monde” lorsqu’ils partent, afin qu’ils puissent être heureux, et continuer leur cheminement de l’autre côté ... .

    La douleur que vous pouvez éprouver au départ d’un être cher est tout à fait légitime. Elle peut paraitre insurmontable, avec une impression de solitude immense, mais petit à petit, avec le temps, il faut essayer de continuer à vivre, pour vous, et pour eux; il faut penser à eux avec joie, pour ne pas les retenir, pour leur permettre de s’épanouir ... . Il faut penser à vous avec Amour, pour vous autoriser à rire, à aimer de nouveau, à vivre ... . Ce n’est pas les trahir que de les laisser partir ... . Ce n’est pas les trahir que d’être à nouveau heureux (se) et bien vivant ... .

    Ce n’est pas les oublier, c’est honorer leur mémoire dans la joie, dans le sens de la vie ...

    Vous n’imaginez pas à quel point vos chers disparus sont heureux lorsqu’ils vous voient heureux ... .

    Le lien est toujours là, qui perdure par delà le temps, et les différents plans de conscience, même si vous continuez à vivre, à rire, à aimer par ailleurs ... .

    Vous les retrouverez, quand le moment sera venu, avec un bonheur intact ... .
    Gardez foi, confiance, et Amour.

    Je vous envoie beaucoup, beaucoup d’Amour

...retour à la page précédente